Le sucre, ce meilleur ami qui te veut du mal…

 

« Un arabe a été inculpé de corruption de fonctionnaire ! Il avait donné un sucre à un chien policier »

Sacré Coluche !

Pourquoi le sucre est-il un faux ami ?

Parlons de celui qui fâche vraiment maintenant,

Zucchero démarre la chanson, je dénonce…

 

Mais non !
Je ne suis pas devenu chroniqueur chez passeport santé.

 

Tu peux trouver ça d’ailleurs surprenant, de vouloir discuter d’un sujet pareil

 

Mais pour t’avouer la chose de manière classique,
Il n’est surtout pas évident de faire un article quand on veut s’inviter chez les gens

C’est pas très clair, tant mieux….

 

Si tu ne veux pas lire cet article, je te livre de suite ma solution pour combattre cette accoutumance :

 

N’en mange plus !

Voilà, salut !
Et merci d’être passé !
À très vite !

 

Pour les autres et les deux du fond de la salle,
Je poursuis donc, et souhaite rentrer un peu plus dans l’intimité

 

Mais, j’éviterais les fameuses questions :

 

C’était quand Ta première fois ?
Avec qui ?
À combien ?
Où ?

 

Pour poser d’une façon courtoise, cette première question :

Comment tu vis avec le sucre ?

 

Tellement d’explications et de références que je me demande si on arrivera un jour à trouver une réponse.

 

Envie d’aider
Ou besoin d’en parler ?

Ben…les deux !

 

Pourquoi le minimaliste qui sommeille en

moi aurait la solution ?

Parce que je suis le plus fort du monde, de la terre entière !! Mouhais…

Parce que je n’ai pas de sucre dans mes placards ? Pas besoin d’être minimaliste pour ça ….

Ou alors parce que je sais où je vais ? Là, effectivement ça devient une piste à gratter !

 

Seconde question (oui, je suis curieux) :

 

C’est quoi ton rapport avec “el phenomeno “(le sucre) ?

 

Appelé comme ça parce que je pense que dans notre alimentation moderne, il est et de très loin,le plus grand fléau pour nous.

Le seul donc « the special one » pour les amateurs de foot…

 

On nous a parlé de tout un tas de problèmes dans notre façon de manger
On nous a parlé de tout un tas de solutions pour notre bien-être

 

En mettant certaines pratiques au purgatoire
En allégeant des plats

 

Bref,

En refaisant une sauce …

 

Tu connais sûrement les armes de

destruction massive ?

Et le sucre dans tout ça alors…

Tu le situes où ?

 

Cela devient très délicat de vouloir se limiter avec un produit pareil

 

Comment faire pour le maîtriser,
Comment faire pour être plus responsable de ses gestes, de ses actions

Sans se bruler un moment donné

 

Une étude a prouvé que le sucre était plus addictif que la cocaine.
Rien que ça !

Des rats, tous junkies qu’ils étaient, se retrouvaient petit à petit à basculer vers un Carambar plutôt qu’un sachet de poudre blanche !

 

Aller, je me lance dans un couplet de chanson :

Le sucre tue
Il ronge
Le sucre adoucit

Il dérange….

 

Il y a vraiment dans le sucre tout ce que l’on peut trouver dans une histoire passionnelle

Non ?

Tu veux ou tu ne veux pas ?

 

Il est présent dans tes pires repas…
Que tu ne sois pas friand du sucré/salé, peut importe !

 

Une parenthèse : tu sais que le sucre appelle le salé et vis et versa

Bref…

 

Lui, il s’en fout de tes goûts !

Il s’invite à ta table à n’importe quel moment !

 

Vrai parasite du siècle moderne,
Ami des stars de l’industrialisation de nos petits plats

 

Au niveau alimentaire, on lui fait une place de choix !

Monseigneur de surcroît
Pourquoi une particule de noblesse à chaque fois que l’on le nomme…

 

Le problème, tu le trouves dans pas mal de comportements et :

Plus tu en consommes et mieux tu te

portes ….

Mais seulement, dans tes rêves !

 

Il est ce que j’appel : l’envahisseur

Et en tant qu’opportuniste, il est présent à chaque moment de ta vie.

 

Un vrai jeu de 7 à 77 ans comme chez Nathan (elle est en moi cette réplique, j’y peux rien..)

 

Les maladies bien sûr !
Je ne te ferais pas la liste , je ne suis pas toubib !

 

Mais pour le comportement, il est clairement là :

Fausse concentration : je prends un carré de chocolat pour mon plaisir
Ou parce que ça me donnera le fameux coup de fouet !

Juste pour me mettre bien (ça fait phrase de dépendant ça !)

Me réconforter devant l’épreuve qui arrive.
Devant une quantité de travail, il est bon d’être concentré (toujours des mots qui me font penser à lui)

Devant un écran, pendant la terrible émission ou bien le superbe scénario… (une bonne pub d’entracte et le tour est joué)

 

Ça ne te rappel pas quelque chose ?

Tu sais le fameux dilemme du consommateur

 

Une situation consistant à s’auto-persuader, que son achat est le mieux.
Le plus abordable
En résumé: le plus acceptable pour soi

 

Mais oui, je dois faire cela !
J’en suis maintenant convaincu

 

Le sucre est très fort dans cette négociation !

 

Alors, pourquoi devrait-on mettre ce « condiment de la vie » sur une place de choix ?

 

Quand on voit les ravages qu’il fait :

Sur son corps
Sur ses gestes
Pour le quotidien
Pour ses proches

Le problème est toujours le même :

la naissance du mal

 

Aucun procès n’est nécessaire,

Car ici, c’est mon expérience qui parle

 

Jeune, on s’en fout !
Jeune, on n’est pas là pour faire des comptes !

 

Ça finit par être pénible d’être obligatoirement ingénieur en molécule,
Juste pour savoir si le produit acheté ne doit pas être confondu avec de la Javel.

 

Tu passes ensuite, une vie à lutter contre pas mal de problèmes,
Sans même t’apercevoir que le soucis est un élément présenté comme une douceur …

 

Du coup,

Peux-tu envoyer balader quelque chose que tout le monde adore ?
Ben non !
Il serait capable de revenir par la fenêtre en demandant : « Qu’est-ce que j’ai fait ? »

 

Que personne ne montre du doigt
« Vous reprendrez bien une part de ce délicieux gâteau ? »

 

Si en plus,
Tu as l’arrogance d’exposer les choses avec un verre de vin et une clope à la main,

 

Alors là….

« Ouuuhhh !
Drogué !
Alcoolique !
Cendrier ambulant ! »

 

Une parenthèse pour tous ces fumeurs mis face un peloton d’exécution pour un crime qu’ils n’ont pas commis !
« Dégagez et fermez bien la porte avec vos mégots ! »

Voilà le genre de nouvelle vision que les gens ont

 

Mais pas pour le sucre ….

Nan !

 

Tu parles de la classe supérieure !
Le remède à tout problème !

 

Il est : le gendre idéal,

Présent :

 

Pour calme

Afin de  récompenser
Pour accompagne

Dans le but de  rassurer

 

Stop !

 

Je suis entrain de faire sa pub sans même m’en apercevoir.

 

Le sucre est la pire chose qui peut

t’arriver dans la vie !

 

Une drogue légale te faisant passer pour une merde si tu t’opposes à son bonheur

 

Le sourire d’un fumeur n’est pas terrible
Ok …
Pas pire que celui d’un « plombé »

 

Amalgamé, puis couronné

Te voilà vainqueur de plusieurs années de pratiques avec un élément sans soucis socials.

 

Le corps est une belle vitrine pour y déposer ses trophées !

 

Et puis, mentalement,
Il est présent pour faire son job !

 

Un travail qui cause des troubles profonds :

Insomnie
Irritabilité
Trouble du comportement
Pique de concentration

 

Je ne suis pas expert pour te sortir cela !
J’ai même, d’ailleurs pas envie de regarder à gauche et à droite pour savoir qui dit quoi

Je m’en fous !

 

C’est un constat qui, avec un peu de réflexion m’amène à penser comme cela…

 

Comment trouver la solution miracle ?

Je n’en sers rien !

Moi ici je parle de minimalisme !

 

Le minimalisme te permet aussi de

trouver la force de te battre contre les

mauvais courants.

Enfin quelque chose comme ça…

Certains utiliseront d’autres choses, très bien…

Mais, le fait de se dire : moi, je peux me passer de ce que je veux, quand je veux, est déjà une belle croyance et une estime de soi.

 

C’est ma vision,

Elle est saine !

 

« Manger buveur équilibré »

 

Tous ces slogans, qui depuis plus de 40 ans, nous permettent de croire, par des spots, que l’on va aller mieux, est illusoire !

 

Avant d’étudier la possibilité du « no poo « ou de la nouvelle déclinaison du veganisme, parlons plutôt : santé !

Avant de faire la chasse aux sorcières des derniers clopeux de nos familles pour combattre : les mauvaises habitudes

 

Il serait utile de mettre un comportement à un événement
Et de comprendre ce qui pousse une colère chez un enfant d’à peine 6 ans .

 

Je le nomme :

Le SUCRE raffiné

 

Celui qui fait de nous des vrais zombies en période de manque,

Mais aussi,

Celui qui t’empêche de réussir tes challenges quand tu entreprends ton projet de vie (et je ne parle pas que d’un simple régime…)

Pour finir avec ,celui qui rassemble toute une famille pour un événement festif, pour dézinguer ensuite le plus âgé

 

Celui là , devrait-être pointer du doigt !

 

Beaucoup de gens souffrent du

grignotage.

En oubliant totalement notre fonction première de nous alimenter, on devient de véritable glouton.

 

Certaines personnes, contractent des maladies importantes, sur le comportement à la bouffe.
Je ne m’étends pas sur les pathologies
Encore une fois,
Je ne suis pas qualifié !

 

C’est très difficile d’analyser les raisons et chacun à sa propre histoire

Mais,

Pour ma part, je pense que trois-quart de nos compulsions alimentaires sont liées au sucre.

 

Coupable le sucre !

 

Attention je balance des chiffres de malade :

25 grammes de sucre est une consommation journalière normale

Soit

5 cuillères à café sans exagérer

 

Le sucre est partout,
Il est aussi présent que l’air ambiant…Bon, j’exagère un peu là !

 

Mais,

Comment tu veux t’en sortir ensuite…

Et,

Comment tu veux ne pas te sentir trahi et pris pour un con ensuite…

 

Et on te faisait même une publicité dans les années 90, sous forme de dominos géants

Pour t’expliquer comment le sucre était chouette !

 

Ce besoin de toujours plus,
Nous fait oublier ce que nous sommes entrain de faire

 

Manger sucré devient un acte

prioritaire d’un instant pourtant

majeur

Une conversation
Un bon film
Une histoire…

 

On peut vite consommer seul un sac de bonbon,
Même avec le format familial des M&Ms…

C’est devenu banal…

 

Surtout si tu en es initié très tôt.

 

Le grignotage est un très gros souci,
Pour une majeure partie des gens

 

Je parle de ceux qui sont en surpoids ou en rééquilibre alimentaire

 

Mais deux minutes avant de se lancer,

Avant même de faire de grandes résolutions culinaires,
Avant de même dépenser des milles et des cents en solution et en méthodes.

 

Je peux toujours te proposer ma proposition d’atelier autour d’un sujet pareil :

Mincir avec le minimalisme

 

Je peux développer ce programme où je suis persuadé que tu obtiendras :

Une meilleure silhouette
Une meilleur compréhension

 

Mais surtout,

Une meilleure estime de toi.

 

Sauf qu’avant toute belle formule

Il serait bon de trouver l’élément clef

 

Ce liant façon ciment qui est à la base de tout !

La raison, ou du moins en grande partie, qui fait que tout se construit !

Du pourquoi, on arrive à de telles dérives avec le sucre…

 

Alors,

Je ne te demande pas de prendre ta carte du parti minimaliste averti

Ni même de prendre ce peu d’information comme source prioritaire de ta nouvelle pensée…

 

Je te propose simplement, de prendre cinq minutes de ton temps précieux
Pour avoir une réflexion,

 

Un moment, où tu pourrais noter les fois, les relations que tu lui consacres.

Et peut-être à la suite de cela :

 

Faire le test !

Ne plus en consommer
Sous toutes ces formes

 

Juste quelques jours, pour trouver des sensations…
Comme un sportif qui revient sur un terrain après une longue absence.

Et que tu constates le changement.

 

L’idée n’est pas de te priver.
Tu cherches, c’est totalement différent !

Analyse
Note
Avant/après

Mais surtout et très important :
Prend ton temps !

 

Un café sans sucre, c’est très bien !

Petit à petit (oui, l’oiseau fait son nid…)
Doucement…

 

Diminue graduellement le quota !

 

Ton absence ne doit pas se faire remarquer

Afin d’éviter une réaction trop importante de sa part…

Ensuite,
Re-constate comment, jour après jour, tu vas mieux avec moins.

 

« Mieux avec moins… »

 

C’est un jargon qui me parle !

Le minimalisme ne s’arrête pas à un choix de chaussures

 

Il est ta manière de penser
Il est dans ta vie

 

Dans tout les gestes de ton quotidien
Pour toute les bonnes décisions dans tes choix

 

On peut profiter des plaisirs de la vie.
C’est bâteau de le dire car on s’émerveille à faire compliqué !

Réellement !

 

Je sais …

Mais,

 

Il suffit juste de vouloir aller à l’essentiel
Et,
Il suffit juste de reconnaître les vrais amis…

 

Le sucre n’est pas un ami qui te veut du bien

Le sucre est la Ferrari de la

consommation alimentaire

Beau, raffiné, authentique, aimé de tous

 

Mais terriblement incompatible avec le corps
Et
Déboussolante pour la tête.

 

 

« Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n’adoucit plus »

Il fallait bien que je finisse avec un proverbe Chinois…

 

 

RICHARD

Le sucre miniamliste

 

L’accueil du sucreRetour à l’accueil

 

Leave A Response

* Denotes Required Field